Pourquoi la pagination est-elle un sujet SEO?

Vous avez sûrement déjà entendu affirmer qu’une pagination peut porter préjudice au SEO d’un site web : c’est à la fois vrai et faux, car le problème ne vient pas de la pagination elle-même, mais de la manière dont elle est implémentée. 

En effet, la pagination pose le problème du crawl et indexation car plus on a de contenu paginé, plus le robot Google doit cliquer pour réussir à indexer tout notre contenu, ce qui nuit à l’optimisation de l’indexation de notre contenu. On en retient 2 conclusions : 

  • N’implémentez pas de pagination si vous n’en avez pas besoin : site avec très peu de produits par exemple.
  • Si vous en avez besoin, continuez de lire pour avoir la méthode détaillée!

2. LA PAGINATION PARFAITE   

2.1 Le nombre de liens de pagination à afficher
Notre méthode préférée pour déterminer comment organiser sa pagination :

  • Sur chaque page on donne systématiquement accès à la 1ère et dernière page.
  • On donne accès à chaque dizaine.
  • On donne accès aux 3 pages inférieures et supérieures quand cela est possible
  • On ne fait pas de lien vers la page sur laquelle on se trouve. 

Voilà ce que ça donne concrètement:
On est en page 1 :
1 - 2 - 3 - 4 - 10 - 20 - 30 - 40 - 50 - 60 - 70 - 80 - 90 - 100 (en gras quand il s’agit de liens)

On clique sur 60 :
1  - 10 - 20 - 30 - 40 - 50 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 70 - 80 - 90 - 100

On clique sur 63 :
1  - 10 - 20 - 30 - 40 - 50 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 70 - 80 - 90 - 100

Et enfin en page 100 :
1  - 10 - 20 - 30 - 40 - 50 - 60 - 70 - 80 - 90 - 97 - 98 - 99 - 100

Est-ce une bonne idée d’augmenter le nombre de produits par page pour alléger la pagination ? La réponse est NON ! On risque alors de trop diluer le jus SEO (PageRank) si on fait trop de liens → on préconise de ne pas mettre plus de 30 produits dans une page catégorie.

2.2. La checklist technique

  • Mettre en place les balises de pagination dans la partie HEAD du code HTML : rel=”next” et rel=”prev” . Chaque page aura une balise qui correspond à l’URL de la page précédente et celle de la page suivante pour indiquer qu’il y a une page avant et une page après.

Exemple si on est en page 3 :
<link rel=”prev” href=”http://www.monsite.com/url-2.html>
<link rel=”next” href=”http://www.monsite.com/url-4.html>

Donc la page 1 n’a qu’une balise “next” et la dernière page n’a qu’une balise “prev”.

Résumé des 2 points ci-dessus : 

  • Index/Follow sur tous les liens paginés : on veut que toutes les pages soient bien indexées, donc ne pas mettre les attributs “noindex” et “nofollow” sur la balise meta robots de ces pages.
  • Les balises Title et Meta description de chaque page sont celles de la page 1 avec à chaque fois à la fin “page N” pour la page en cours. Par contre la page 1 ne doit jamais avoir l’indication “page 1” dans ses balises.
  • Le texte de la page 1 (texte SEO ou en général le texte pour présenter la catégorie) ne doit être que sur cette première page et jamais sur les autres.
  • L’URL de la page 1 ne doit jamais avoir “page 1”, contrairement aux autres qui doivent avoir cette indication. 

De même, quand on est sur une page autre que la page 1, le lien vers la page 1 est bien le lien sans pagination : exemple https://www.galerieslafayette.com/c/chaussures-femme/p:3 le lien vers la page 1 n’est pas le “/p:1”

  • Les liens : pour que les moteurs de recherche puissent parcourir efficacement les pages paginées, le site doit avoir des liens d’ancrage avec des attributs href vers ces URL paginées. C’est-à-dire utiliser des balises <href="notre-url-paginée-ici> pour les liens internes vers les pages paginées. Attention : ne pas charger de liens d’ancrage paginés ou d’attribut href via JavaScript.

Peut-on faire du scroll infini pour éviter la pagination ?

Googlebot ne peut pas correctement comprendre un comportement de scrolling jusqu’en bas de la page, ni celui de cliquer pour charger plus. Si on souhaite ce type de comportement, il faudra donc aider les robots à crawler notre contenu! 

Pour être SEO-friendly, il faut convertir le scroll infini à une série équivalente de pages paginées qui est accessible même si Javascript n’est pas activé.
Lorsque l’utilisateur scroll, utilisez Javascript pour adapter l’URL sur la barre d’adresse à l’URL paginée correspondante (comme s’il y avait une vraie pagination).
Voici un exemple intéressant qui fonctionne : http://scrollsample.appspot.com/items?page=4
→ Dans ce cas, on implémente toujours les best practice SEO recommandées plus haut, mais on ajoute seulement la fonctionnalité d’expérience utilisateur par-dessus !

Proposer au client la possibilité d'avoir la pagination en one-page : 

Avec cette méthode, nous offrons à l'internaute la possibilité de voir le contenu de la pagination dans la même page. Il faut, cependant, veiller à ne pas oublier de mettre une canonical vers la seule page dans toutes les versions courtes. Voici un exemple :

Découvrir plus sur la même thématique : 

Profondeur de site : comment repérer les problèmes et les corriger ?

Liens internes : repérer les problèmes techniques de votre maillage interne

Avez-vous trouvé votre réponse?